Pourquoi faire de l’autostop alors qu’il existe le covoiturage ?

Lorsque j’ai parcouru l’Europe en autostop j’ai eu la surprise que l’on me pose à plusieurs reprises cette question.

En effet il y a 50 ans l’autostop était très populaire, et bon nombre de personne nous on dit, qu’à leur époque s’était courant, à la sortie de l’école, pour aller voir ses amis … pas forcement sûrs de longues distances…mais ça se faisait comme nous nous allons faire nos courses c’est-à-dire naturellement !

L’on vous dira que l’autostop c’est dangereux, tu ne sais pas sur qui tu peux tomber, mais il faut vous dire que ceux qui s’arrêtent pour vous ne savent pas non plus qui vous êtes eux aussi ont cette peur, alors il faut suivre son instinct.

Vous me direz qu’avec le covoiturage l’on n’a pas de problème ! Certes si vous le faites entre amis, famille, collègues, mais avec ces sites de covoiturage vous ne pouvez pas non plus savoir qui est la personne, oui il y a des avis en ligne pour vous aider mais c’est parce que vous les lisez que vous avez confiance, dîtes-vous qu’avec l’autostop vous choisissez qui vous prend, vous avez le droit de dire non. Vous choisissez aussi à qui vous demandez de vous faire faire un bout de route.

Il y a des personnes que le covoiturage rassure mais sachez qu’il y a aussi des personnes à qui ça fait peur. Il y a de tout et si les gens ont si peur de l’autostop c’est à cause de plusieurs choses, tout d’abord il y a quelques années une génération de « backpackers » est né, une génération qui a dégradé l’image du voyageur en sac à dos qui voyage en auto-stop, pas tous encore heureux, mais une bonne partie qui volait, agressait les conducteurs, qui cherchait juste à « voyager gratos » sans retour d’expérience ou de partage ! Et puis il y a les médias qui tous les jours vous parlent de toutes ces mauvaises choses qui se passent qui manipule votre esprit et vous fait peur, malheureusement, mais il y a beaucoup de bonnes personnes dans le monde et ça on le découvre en s’ouvrant en faisant confiance en lâchant ses a priori pour se faire ses propres idées.

Hors pour certains backpackers-autostoppeur comme moi, le voyage en auto-stop ce n’est pas une pratique que j’aime parce que c’est gratuit, je fais ça pour la rencontre des personnes rencontrées au hasard sur la route, la découverte de toutes leurs histoires et vies.

Pour un trajet que vous auriez peut être payé 5€ j’en ai payé 0€ mais j’ai peut être eut 2 / 6 /10 voitures et donc autant de rencontres, d’histoires différentes c’est ça qui m’intéresse de plus, c’est que ces personnes ont choisi de s’arrêter pour moi et j’ai choisi de monter avec eux, c’est un échange.

Et pour cet échange il faut de la volonté ce n’est pas facile vous attendez pouce lever pendant des heures au soleil, ou dans le froid, il faut toujours avoir l’air sympathique sourire et donner envie de vous rencontrer c’est fatigant, c’est une vraie volonté d’autant plus quand la distance est longue.

Alors que vous mettre devant un ordinateur et choisir avec qui vous voulez aller, vous choisirez le prix et la destination, je trouve ça triste. Bon pour les trajets du quotidien je l’utilise moi-même et j’ai fait de magnifiques rencontres, mais où est l’aventure ? La passion ?  Avec le covoiturage tu peux choisir avec qui tu veux aller mais c’est moins spontané et vous ne vous rencontrez pas, vous n’échangez pas ces regards avant de monter. Pour moi c’est ça la magie de l’autostop.

Alors je vous recommande mille fois l’autostop, ça réserve plus de surprise de spontanéité, et si vous rencontriez quelqu’un qui va dans un autre pays et qui vous dit :

« Si tu veux tu peux-tu joindre à moi ?! » Est-ce que vous iriez ?

Laissez-moi un commentaire et dites-moi si vous vous laisseriez tenter par l’aventure ?!  Et surtout n’hésitez pas à vous abonner c’est gratuit ! 😀

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Hello Alexiane, j’aime beaucoup ta petite « introduction à l’autostop » qui fait d’ailleurs écho au bouquin que je viens tout juste de terminer (le monde en stop de Ludovic Hubler, ça doit te parler je pense).

    Pour ma part je n’ai que très rarement fait de stop – jamais lors d’un voyage d’ailleurs – non pas parce que j’y suis réfractaire, mais plutôt par manque de temps (ou parce que je n’y pense pas). Comme tu l’expliques, il faut être prêt à attendre parfois plusieurs heures au bord des routes ce qui implique de vraiment pouvoir prendre le temps lors d’un voyage. Ceci dit la lecture du bouquin de Ludovic ainsi que des expériences comme la tienne me donnent vraiment envie de prendre un peu plus le temps lors d’un prochain voyage pour parcourir les km au rythme de l’autostop.

    Tu en parles un peu dans ton article mais je pense effectivement qu’une des grandes tristesses de notre temps pour les voyageurs est le manque de connexion avec le pays visité, le manque de rencontres avec la population locale aussi. Malgré le fait que les moyens de transports se modernisent et facilitent le déplacement, la spontanéité en voyage, l’imprévu et finalement cet esprit d’aventure qui a attiré avant nous plusieurs générations sur les routes a petit à petit laissé place à un autre type de voyageur plus stressé, pressé et apeuré (il faut dire que de ce côté-là les media n’aident pas). Content de voir que ce n’est pas le cas de tout le monde !

    Bonne route !
    Aventureusement,
    Jesse

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis plus que ravie que tu me lie au livre de Ludovic Hubler qui en effet me parle beaucoup ! C’est toujours un plaisir de voir que mes articles peuvent aider à ce lancer dans l’aventure c’est avant tout pour cela que j’écris ! Je pense aborder ce sujet de manque de connexion avec le lieux et les personnes des pays où l’on se rend je pense que c’est un sujet très intéressant.
      Je te remercie de ton retour et j’espère que tu partagera l’article pour donner à plus de monde l’envie de se (re)mettre à l’autostop dans un meilleur esprit, celui de la rencontre et de la spontanéité
      Tiens moi au courant de tes expériences en stop à venir ! 🙂

      Bonne route également !
      Que tu trouve ton chemin à bientôt,
      Alexiane

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s