Etape 11. Adopte un autostoppeur en direction de Budapest, Hongrie

Le matin l’on a dû beaucoup marché ou du moins c’est ce que l’ont pensaient, j’étais fatiguée allez savoir pourquoi, alors que nous étions à l’exact opposé de la ville et de la sortie pour Budapest l’on avait environ 3 heures de marche avant d’être au spot ! Et je me suis dit « qui sais peux être que les gens d’ici y vont » et j’ai insisté pour faire du stop ici près de l’appartement dans cet mini station essence !

Les gens n’étaient pas très réactif mais par miracle pour une fois l’on a pas demandé mais on nous a proposé de nous déposer à la sortie de la ville après seulement 15 minutes d’attente, ce monsieur se rendant à la gym nous déposa près d’une autre station d’autoroute et juste devant l’entrée de l’autoroute dans la bonne direction !

Quand on fait du stop on prend l’habitude de partir tôt afin d’avoir plus de chance de trouver une voiture qui se rend au travail par exemple mais dans ce cas là si vous chercher à joindre Wien et Budapest d’une traite alors tout le monde est unanime il faut faire du stop dans l’après-midi ! Oui nous aussi ça nous à surprise mais en réalité les Hongrois viennes tous travailler en Autriche et pas l’inverse alors c’est dans l’après-midi à la sortie du travail que vous aurez le plus de chance et le moins d’attente 🙂 prenez la journée pour vous dans ces cas là, la distance est assez courte ne vous en faites pas ^^

On a eu le droit à tellement de coup de klaxons de ses messieurs tous plus charmant les uns que les autres ahah mais aussi l’agréable odeur de l’essence, et croyez moi vous allez devoir vous y habituer !

Au bout d’un moment certains on hésité à nous prendre mais un camion de désherbage de la ville c’est garé sur le bord du trottoir et l’un d’eux est descendu en essayant de nous faire comprendre en allemand du mieux qu’il a pu qu’il nous avancerai 🙂 on monta donc avec 5 jardinier dans une mini camionnette de ville. Un bon bout de chemin plus tard et une nouvelle station d’essence rejointe ! l’on commença à chercher notre prochaine voiture! Tout le monde qui venait à cette station c’était pour rejoindre les usines de travail derrière et au bout d’un moment un monsieur tellement adorable, je n’oublierai jamais son visage nous à dit qu’il ne pouvais pas nous prendre car il travaillait à l’usine mais on l’a vu aller demander à chaque voiture pour contrer la barrière de la langue, sans résultat alors il a appeler un de ses collègues qui s’y rendait en lui demandant de faire un détour pour nous prendre avec lui. Sa seule condition était de vérifier nos passeport vu qu’on passerai une frontière ce qui nous semblait tout à fait normal surtout qu’il travaillait ! L’on ne se comprenait pas mais l’on se comprenait vraiment en fait, les regards les sourires, la musique tout ça c’est une des raisons qui me fait tant aimer le voyage !

Nous voici à nouveau sur une air d’autoroute après être monté à bord d’un camion cette fois, mais ce dernier nous a emmener en dehors de la ville >< » il n’y a pas moyen de repartir et 99% vont dans le sud du pays et non plus en ville, ce fût une longue attente, la nourriture commençais à manquer et les gérants de la station service ne fût pas aussi généreux que ceux qui nous avait offert des chocolats alors que nous désespérions de trouver une voiture sous la pluie et dans le froid. A force d’aller voir les gens et en suppliant un monsieur il accepta de nous amener plus loin voyant à quel point le stop était impossible ici. S’apercevant que la pluie approchait avec un gros orage il décida de nous amener en ville près de la station le plus éloigné afin qu’il puisse repartir au plus vite et en effet on a essuyé une belle tempête !

A la station on chercha à comprendre où nous étions et où habitais notre hôte Sussan que l’on avait rencontré sur Couchsurfing quelques jours plus tôt ! Elle fût un vrai coup de cœur pour moi avant même de la rencontrée surement étais-ce parce-que elle aussi elle a fait des études de chinois et une année d’échange en Chine, mais ce sentiment se renforcera au fur et à mesure du temps que l’on passera ensemble à explorer la ville !

Une fois le ticket 3 jours acheté nous voici en route pour l’autre extrémité de la ville qui est à la campagne, mais reliant deux métros, un tramway et un bus nous y voici ! On a dût faire du change car la Hongrie est tellement peu cher que nos billets restant étaient trop élevé Bienvenue à la maison 🙂

06 (24)

Pusadli (son chien), Sussan et sa maman des hôtes merveilleux avec qui ces 4 jours vont passer tellement vite, je vous raconterais ceci dans mon prochain article, rendez-vous mardi (16/08/2016 à 13h) pour le découvrir ! 😀

Si vous avez aimé cet article partagez-le, et abonnez vous pour être informé de chaque nouvel article mis en ligne en temps et en heure 😀

Nouvelle image

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s