Préparatifs : étudier en Chine

Partir étudier en Chine, et donc y vivre, cela en fait rêver plus d’un, c’est l’exotisme, c’est loin, c’est une autre culture mais surtout on y parle chinois !

Qui n’a jamais utilisé l’expression « c’est du chinois ce que tu dis ! », être en mesure de comprendre le chinois ça en étonne plus d’un et beaucoup vous admirerons pour cela.

Apprendre le chinois prend du temps, si vous sortez de ces grandes villes mondialement connues tel Pékin ou Shanghai, et que vous rentrez dans les terres, votre Chinois vous sera d’une très grande aide car personne ou presque ne parle l’anglais. Mais vous serez plus au coeur de la culture chinoise.

Petite anecdote : une Allemande que j’avais rencontré lors d’un voyage en Chine m’avait dit qu’elle se rendait dans ces villes lorsqu’elle voulait retrouver de son Europe, se sentir comme à la maison.

Aux yeux des Chinois vous serez toujours des étrangers quand bien même vous vivez ici depuis des années et que votre chinois est proche de la perfection. Si vous êtes blanc vous êtes soit Américains soit Russes ! On vous observera beaucoup, souvent avec curiosité ou admiration car vous êtes différents et vous le resterez.

Certains chinois feront un blocage sur le fait que vous êtes étranger et donc vous ne parlez pas Chinois, ils vous diront qu’ils ne comprennent pas votre Chinois même si vous parlez bien.

En Chine après quelques jours vous réaliserez que les Chinois ne vivent que pour la réussite. La réussite personnelle, professionelle, et surtout pour l’honneur de leur famille. La notion de plaisir ne fait pas partie des moeurs chinoises, surtout en tant qu’étudiant. Ils étudient beaucoup, chaque activité (sport, musique, art… ils y cherchent également la perfection), les clubs sont également perçu comme de vrai cours pour apprendre davantage !

Au final la culture chinoise en énormément de points est très différente de la nôtre, et nous ne sommes jamais vraiment préparés !

Venir en voyage en Chine vous permettra d’avoir un premier apperçu de la vie et de la culture chinoise.

C’est ce que j’ai fait et qui m’a donné envie de venir étudier dans une université chinoise afin d’avoir la chance de vivre en Chine ;  c’est une vision encore différente de celle de touriste que l’on découvre alors.

Les Chinois sont très accueillants envers les étrangers, je dirais plus, si vous venez y vivre, qu’en tant que touriste. Car les Chinois ont besoin de temps, s’ils savent que vous restez sur le long terme ils savent qu’une relation d’amitié, de confiance … va pouvoir s’installer. Cela signifie aussi que vous souhaitez faire part de leur vie et de leur culture.

Quand partir ?

Ayant moi-même étudié le Chinois au lycée, et ayant étudié un mois dans un lycée à Nanjing, Jiangsu en Chine, je peux vous dire que ce n’est pas le meilleur moment pour y aller.

Tout d’abord, au lycée le rythme est difficile, les cours commencent à 7h, il faut faire le lever du drapeau, la gym matinale sur le stade, les cours finissent vers 22-23h le soir, vous avez beaucoup de travail et de devoirs… Le niveau de Chinois obtenu au lycée ne vous permettra pas de suivre sereinement les cours en Chine.

Partir à l’université ! Le meilleur moment, partir en année d’échange à l’étranger c’est unique! Le faire quand on est à la fac, c’est pouvoir pleinement en profiter ! En tant qu’étudiant en échange à la fac vous aurez très peu d’heures de cours (20-25h/semaines) ce qui vous laisse le temps de faire plein d’activités, de sortir, de voyager …

Mais surtout lorsque j’ai débuté le chinois à l’université en un mois et demi nous avions rattrapé mes 3 ans de chinois au lycée, l’on apprend beaucoup plus vite ! Et une fois en Chine l’intégration est beaucoup plus facile !

En partant à l’université vous serez en échange avec des étudiants du monde entier et parfois même (comme moi) le/la seul(e) français(e).

En partant à l’université beaucoup de démarches vous sont simplifiées :

  • trouver un logement
  • le visa
  • les papiers d’inscriptions […]

Quelles études ?

Le plus logique est bien entendue de partir en Chine pour apprendre le Chinois (ce que j’ai fait : licence LLCER Chinois).

Le chinois vous permettra de mieux vous intégrer et de profiter de votre vie en Chine, en dehors de la communauté d’expatrié. Quand bien même vous réaliserez sur place qu’avec beaucoup d’entre eux votre seule langue commune est le chinois !

Mais certains viennent aussi dans le cadre d’étude de commerce, cependant plus dans les grandes villes comme Pékin ou Shanghai; le Chinois leur est alors facultatif, c’est juste s’ils le souhaitent pour faire un petit plus sur le CV, car souvent tout leurs cours sont donnés en Anglais.

Le chinois, offre beaucoup d’opportunité de travail. Aussi bien en Chine qu’à l’étranger. Car la Chine accorde beaucoup d’importance lors de leurs accords commerciaux, que le partenaire commerciale, ait des employés qui parlent le Chinois, par respect pour leur culture et comme preuve de motivation réelle en ce partenariat…

Mais parler ne fait donc pas tout vous l’aurez compris étudier un autre domaine vous sera d’une grande aide !

Combien de temps partir ?

Si vous partez en échange universitaire, au minimum 1 an si vous voulez vraiment noter de réels progrès en Chinois et pouvoir vraiment profiter de votre vie d’étudiant en échange, mais surtout avoir l’opportunité de voyager un peu en Chine (vacances d’hiver 1 mois) et dans les pays à proximité !

Après vous pouvez bénéficier de bourses gouvernementales chinoise, si vous avez réussi votre année afin de poursuivre en master en Chine (3 ans).

Comment s’inscrire ?

Si vous partez en échange, votre université en France vous donnera une liste des choses à faire afin de monter votre dossier, le présenter au bureau de l’international, quand les résultats seront donnés, quand faire votre visa etc…

En échange universitaire pour les frais d’inscription en Chine vous devez simplement payer ceux qui correspondant à votre université française (cependant vous devrez payer le visa, l’avion, l’hébergement (certaines univeristés l’offre), l’eau potable, l’eau chaude, votre nourriture, vos livres…).

Cependant si vous êtes étudiants boursiers grace à la bourse de l’Institut Confucius vous ne devez pas payer l’eau chaude, ni l’hébergement, ni vos livres et la bourse vous donne droit en plus à environ 2200 yuans par mois.

Légalement vous restez étudiant de votre université française, vous pourrez donc toujours toucher la bourse du CROUS.

Si vous partez en échange universitaire vous pourez seulement choisir parmi la liste des universités donnée par votre école, souvent des universités prestigieuses. Il faudra ensuite financer vos billets d’avion, votre logement, les livres, la nourriture, etc…

Enfin, si vous voulez partir en tant qu’étudiant « indépendant » étranger, il faudra passer des concours et payer de monstrueux frais d’inscription, je vous laisse aller voir directement auprès des écoles qui vous intéressent.

Pour finir :

Je vous souhaite d’excellent moments en Chine et surtout vivez l’expérience à fond 😉

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s